Qui est le Fou ?

Fiche de renseignement du patient n°125 :

 

Nom :    Inconnu

Prénom :   Inconnu, surnommé « le Fou d’encre » par les autres patients

Age :    Inconnu, mais le sujet semble assez jeune

Sexe :    Masculin

Nationalité :    Le sujet arrive à parler anglais avec un fort accent français et écrit en français.

Famille/passé :    Le patient n°125 a été retrouvé dans une maison abandonnée à J********* et semblait ne se rappeler ni de son identité, ni de ce qu’il avait vécu avant sa rencontre avec notre personnel

Personnel en charge :     Docteur Hoffman , Infirmier Cooper (retiré du dossier suite à une faute grave) , Professeur Holmes

Pathologie mentale :      Signe de forts délires (toute fois assez calmes), invention de toute pièce d’un monde personnel, oubli quasi-complet de son passé avant son entrée dans notre établissement (mais savoir développé, aucun oubli culturel), obsession de l’écriture (penser à lui mettre un ordinateur à disposition pour ne pas qu’il écrive sur les murs de sa cellule).

Traitement :    Des séances d’hypnose, de psychanalyse ou de simples entretiens oraux arrivent à focaliser le patient sur son manque de mémoire quant à son passé. Bien que psychologiquement instable, il est très coopératif, parfois agréable et peut aussi tenir des discussions tout à fait logiques, même culturellement riches. Lire ses écrits est d’une importance capitale. Ces textes peuvent renfermer des explications quant à son histoire, le patient ayant la faculté de s’auto-psychanalyser lorsqu’il est dans une phase d’écriture. En cas de crise d’hystérie (rare), la prise d’un médicament ou l’injection d’une dose de calmant doit être administrée au sujet. (Note de la docteur Hoffman : l’élaboration d’un site internet a été rajouté aux traitements, aidant ainsi le patient à reprendre contact avec le monde extérieur.)

Classe :    D (inoffensif)     C (imprévisible et psychologiquement traumatisant)

Cellule :    Cellule 21     Le sujet a changé de cellule suite à un incident survenu aves le patient n°13 et occupe maintenant individuellement la cellule 40.

Matériel mis à disposition :    Matériel de base (bureau, lit, lampe, chaise, draps), feuilles et crayons ordinateur avec connexion internet, livres et disques audio, accès surveillé à la salle vidéo de l’établissement ainsi qu’à la bibliothèque.

Signe distinctif physique :     Un regard étrangement profond et des pupilles particulièrement dilatées

Habitudes alimentaires :     Rien à signaler

Tous les dossiers de recherches sur ce patient sont en ce moment confidentiels et le personnel travaillant sur ce cas est tenu au secret professionnel. La fiche peut à tout moment changer en fonction des informations rendues publiques ou non.

 

 

 

 

 

 

 

Publicités